Les animaux dans les manuscrits du Sud-Ouest de la France au 14e siècle

Émilie Nadal

Abstract


Cet article s'interroge sur la place de l'animal dans les manuscrits enluminés produits au cours du 14e siècle et associés au quart Sud-Ouest de la France. Dans un rôle purement décoratif, on constate une prédilection pour les échassiers et les dragons, employés tout particulièrement dans l'enluminure toulousaine de la première moitié du 14e siècle. La faible diversité des espèces animales représentées est compensée par quelques cas à part qui témoignent de l'importation des marginalia septentrionales dans certaines productions associées au Sud-Ouest français : au début du siècle, avec deux ateliers qui travaillent respectivement dans l'entourage du pape Clément V et de l'abbé Augier de Cogeux; puis autour de 1350 avec deux manuscrits (Paris, BnF, latin 3313A et Paris, Biblitohèque Sainte-Geneviève, ms. 143) qui en dépit des attaches locales de leurs commanditaires sont toutefois très liés à la production avignonnaise. Enfin, deux manuscrits produits vers 1350 permettent de prouver que la région participe aux débuts du naturalisme pictural qui caractérise le siècle: dans un pontifical en partie enluminé par un artiste catalan (Narbonne, Trésor de la cathédrale, ms. 2) et dans une traduction en occitan du Livre des propriétés des choses (Paris, Bibliothèque Sainte-Geneviève, ms. 1029).



Keywords


Enluminure, animal, bestiaire, manuscrits.

Full Text: PDF (Español)

Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 3.0 License.